Les atouts du territoire



Un littoral emblématique

Le Pays de l’Or c’est la plage, inévitablement, et son littoral méditerranéen qui s’étend sur plus de 18 kilomètres entre Palavas-les-Flots à l’ouest, Carnon au centre et La Grande Motte à l’est. Le lido du Petit et du Grand Travers, plage fréquentée par les locaux comme les touristes, a été l’objet d’un projet de renaturation, inaugurée en 2014 qui a redonné à ce site emblématique tout son caractère naturel. Le tourisme est évidemment le maître mot de cette partie littorale, aidé en cela par la station imaginée par Jean Balladur, patrimoine architectural du 20ème siècle, La Grande Motte, la station familiale par excellence, Carnon et l’ancien village de pêcheur reconverti en station balnéaire populaire, Palavas-les-Flots. Les nombreux restaurants de plages répartis sur le littoral du Pays de l’Or concourent également à en faire une destination prisée des épicuriens de la région.


Un aéroport international

L’aéroport international de Montpellier Méditerranée se situe à Mauguio, sur le territoire du Pays de l’Or. C’est le principal aéroport de la Région Occitanie avec celui de Toulouse-Blagnac, il constitue à ce titre un levier économique fondamental du territoire, notamment en raison des retombées commerciales induites par la fréquentation touristique ainsi que de sa zone de fret. Alors qu’il vient de fêter ses 70 ans, l’aéroport porte une politique ambitieuse d’augmentation significative de son trafic à l’horizon 2020. Sa gestion est assurée par un conseil de surveillance créé en 2009, dans lequel siègent les actionnaires de la plateforme :

#

- l’État (60%) des actions

- la CCI (25%)

- Le Département de l’Hérault (7%)

- La Région Occitanie (6,5%)

- L’agglomération du Pays de l’Or (1%)

- La métropole de Montpellier (0,5%)

En chiffres :

1,6 M

de passagers en 2016

11ème

aéroport français

2ème

plus forte progression
des aéroports français avec +10% de trafic Objectif 2,5 M de passagers en 2020

Objectif 2,5 M

de passagers en 2020


Une nature préservée

Le Pays de l’Or possède de nombreux espaces naturels qui s’articulent en trois types complémentaires : le littoral, les cultures, les zones humides. Trois écosystèmes spécifiques qui fournissent la richesse faunistique et floristique du territoire. Tout d’abord, le long de la côte méditerranéenne, la nature offre un paysage de plages et de dunes qui abritent un environnement fragilisé par l’érosion du trait de côté et par la fréquentation massive. L’épipactis (sorte d’orchidée) ou le Psammodrome (reptile), qui s’épanouissent au pied des dunes du lido, en sont des représentants emblématiques. Ensuite, les zones humides, héritées de la présence de l’étang de l’or et de son bassin versant, constituent également des espaces fragiles mais riches au sein desquels se déploie une large variété d’espèces, notamment nicheuses à l’instar des mouettes, des sternes ou des grues. Ces nombreuses espèces animales (oiseaux, amphibiens, rongeurs…) cohabitent au sein de cet écosystème très particulier géré par le conservatoire du littoral. Une grande partie de ces espaces est classée Natura 2000 et ainsi protégée quotidiennement pas des gardes du littoral.